Le journal d’Anne Frank est un cadeau.

En 1945 une jeune fille qui n'avait pas encore 16 ans est morte du typhus au camp de concentration de Bergen-Belsen, moins de 3 semaines avant que ce camp ne soit libéré. Elle avait laissé derrière elle un journal. Son journal. Ce 1er Janvier 2016, 70 ans après la mort d'Anne Frank, parce que ce délai est suffisant et parce qu'il est légal, ce journal, son journal entre dans le domaine public. Il appartient à chacun. Et c'est à chacun d'en mesurer l'importance.

Pour ce texte, pour ce témoignage, pour ce qu'il représente, pour ce qu'il permet de ne jamais oublier et pour ce qu'il permettra à tant de lecteurs de construire et de comprendre, je garde la conviction qu'il n'y a pas d'autre combat à mener que celui de sa libération, pas d'autre hommage à rendre que celui de son partage sans limite, pas d'autre place à lui accorder que celle qui lui revient de droit en le laissant s'élever ce jour dans le domaine public.

Voici le texte original néerlandais au format epub (.epub), word (.doc), et texte (.txt)

 

38 commentaires pour “Le journal d’Anne Frank est un cadeau.

  1. Bonjour,
    Ce texte (version Word) porte le titre “Achterhuis” et commence par “Amsterdam 1947”. Ca me semble bizar quand même. Votre idée était de publier les textes originaux d’Anne même, non? S’il s’agit de la version d’Otto, je ne suis pas tout a fait convaincu que cette version-là entre dans le domaine public aujourd’hui.
    Cordialement,
    J.

  2. Une fois de plus des militants et élus écologistes payés avec nos impôts donnent un exemple pitoyable du respect de nos lois en pillant un patrimoine qui ne leur appartient pas et en se servant d’internet comme vecteur alors que c’est bien leur interprétation toute personnelle de nos lois qui est en cause et pas l’impunité qui est la leur .
    Un député évidemment écologiste s’est empressé de donner son avis et encourage le non – respect des lois …
    Quand seront nous débarrassés de ces gens qui passent leur temps a mépriser le socle même de toute société : le respect de la propriété et celui des lois votées …
    Quelle chienlit , et tout çà avec nos impôts

  3. Merci d’avoir osé le geste qu’Anne-Frank elle-même – comment en douter, ne fût-ce qu’un instant – aurait souhaité.

  4. @ fik6t
    Mais, voyons, qui donc, sinon la fondation Anne-Frank, «pill[e] un patrimoine qui ne [lui] appartient pas», à partir d’une «interprétation toute personnelle» des lois?

  5. C’est un problème ces ligatures qui ont sauté. Le premier jour, il est écrit:
    Zondagmiddag had ik mijn verjaardag-partijtje. We hebben een lm gehad
    Alors qu’on doit lire:
    Zondagmiddag had ik mijn verjaardag-partijtje. We hebben een film gehad

  6. Thank you for taking this initiative. The copyright belongs to Anne Frank, and her suffering entitles her to be seen and read by all of humanity. These things are too important to be left to people playing politics with the memories of those who suffered immeasurably.

  7. Juste une question concernant le fond Anne Frank, à quoi sert l’argent récolté depuis des décennies grâce à cette œuvre ? Si quelqu’un peut répondre à cette question je l’en remercie par avance !

  8. Malheureusement, dans la version Word en tout cas, la première page compte pas mal de mots incompréhensibles. Les suivantes aussi, je suppose. Merci quand même.

  9. @ fik6t
    Je ris devant autant d’ignorance de ce qu’est le “domaine public”, le “libre”, le “bien commmun”, et autres “open source” qui font qu’internet existe, d’une part, et qui assurent un accès pour tous à la culture (entre autres).
    Bien sûr qu’il y a des gens qui aimeraient faire disparaître tout ce qui est libre et/ou gratuit (tel que toi visiblement), mais seulement pour que les bénéfices aillent dans leur poche… car tous les êtres sensés qui comprennent le bien commun souhaitent le respecter et le valoriser !
    Il y a aujourd’hui des œuvres qui sont dans le domaine public (et c’est très bien), il y a aujourd’hui des gens qui créent sous des licences libres (cf le petit encart CC de ce blog), qui partagent leurs créations, des gens qui construisent internet avec des briques libres…
    Que tu le veuilles ou non.

  10. I think it is a good thing putting this valuable text online. I support the people who took the initiative. Maybe some more information about which version of Annes journal this download is, should be added.
    In the word document the text is still associated with french and perhaps this caused some mistakes with “fl” and “fi”. To make the dutch text better readable I have replaced this list of corrections. I hope it is useful information for other readers and I hope it appears well in the reactions section of your blog.
    Replace items between quotes (spaces between quotes are important):
    ” jn” = ” mooi”, ” lm” = ” film”, ” rma” = ” firma”, ” ets” = ” fiets”, ” a e” = ” afle”, ” uister” = ” fluister”, “proe es” = “proefles”, ” its” = ” flits”, ” ink ” = ” flink “, “a oopt” = “afloopt”, ” auw” = ” flauw”, ” ge irt” = ” geflirt”, “a oop” = “afloop”, “kof e” = “koffie”, ” anel” = “flanel”, ” guurlijk” = ” figuurlijk”, ” uks” = ” fluks”, “zel ngenomen” = “zelfingenomen”, ” uweel” = ” fluweel”, ” ltreren” = ” filtreren”, “ophef ng” = “opheffing”, ” irt” = ” flirt”, “Ongeloo ijk” = “Ongelooflijk”, “Magni ek” = “Magnifiek”, ” nesse” = ” finesse”, “philoso e” = “philosofie”, “biogra e” = “biografie”, “saf aantjes” = “????” (saffietjes ?, gerolde sigaretjes), “in atie” = “inflatie”, “pam et” = “pamflet”, “proe anding” = “proeflanding”, “of cier” = “officier”,

  11. Une traduction en Néerlandais de l’annoncement / Een Nederlandse vertaling van deze blogpost:
    Het dagboek van Anne Frank is een gift
    In 1945 stierf een meisje van nog geen zestien jaar aan tyfus in het concentratiekamp van Bergen-Belsen, nog geen drie weken voordat het kamp werd bevrijd. Ze liet een dagboek achter. Haar dagboek. Vandaag, 1 januari 2016, zeventig jaar na de dood van Anne Frank, omdat die wachttijd voldoende is en omdat het wettelijk mag, komt dit dagboek, haar dagboek, in het publieke domein. Het is van eenieder. En het is aan eenieder om er het belang van te meten.
    Om deze tekst, om deze getuigenis, voor wat hij vertegenwoordigt, opdat hij toestaat nooit te vergeten en opdat hij het zo vele lezers mogelijk zal maken op te bouwen en te begrijpen, om dit alles heb ik de overtuiging dat er geen andere strijd te voeren is dan die van zijn bevrijding, dat er geen andere hulde te brengen zij dan hem zonder beperkingen te delen, dat hem geen andere plaats toe te kennen zij dan de plek die hem rechtens toekomt door hem nu te laten verheffen naar het publieke domein.

  12. Bonjour
    Pourrions-nous avoir des informations sur la production de ce texte numérique ? A-t-il été produit à partir du Journal original manuscrit d’Anne Frank ? Est-ce un scan de l’ouvrage publié par le père d’Anne Frank, et dans ce cas, quelle version ?
    Diffuser un texte sans donner ces informations n’est pas faire œuvre scientifique. Ce n’est pas respecter l’œuvre et son auteur.
    C’est faire un «coup médiatique» pour se faire un peu de pub personnelle en instrumentalisant un cas complexe concernant les droits patrimoniaux de propriété intellectuelle.

  13. Je confirme ce problème de ligature sur les trois formats (merci de l’initiative) proposés ici.
    Pas un gros problème en soi, la correction sera rapide, mais il faudra repartir des documents originaux. Les lecteurs du site seront certainement preneurs.
    Encore bravo pour avoir remise les pendules à l’heure ! Et ne donnez pas aux critiques destructives ou agressives plus de valeur qu’elles n’en ont…

  14. @Lio
    des liens :
    http://www.annefrank.ch/foundation.html
    Plus d’explications sur la mission du Fonds ici :
    http://www.annefrank.ch/work-and-purpose.html
    Petit Exemple :
    Anne Frank Peace Days / Germany
    Each year since 2000, young people from all over Europe have come together on the occasion of the Anne Frank Peace Days in Bergen, close to the Bergen-Belsen concentration camp where Anne Frank died.
    Mais un bilan financier sera plus parlant (avec des images à l’appui) :
    http://www.annefrank.org/ImageVaultFiles/id_17391/cf_21/AFS_jaarverslag2014_ENG.PDF
    C’est une grosse structure, 14 millions d’euros. 1,200 millions de visiteurs à travers le monde. 36 % pour le personnel : 5,3 millions d’euros.
    Mais à lire d’autres articles sur le sujet, on se rend compte que ce bilan financier semble contenir aussi celui du musée Anne Frank ou de plusieurs musées, ce n’est pas très clair… alors que :
    http://arstechnica.com/tech-policy/2015/11/anne-frank-foundation-moves-to-keep-famous-diary-copyrighted-for-35-more-years/
    “If the work doesn’t enter the public domain, one big loser will be the Anne Frank House museum in Amsterdam. The museum is separate from the Anne Frank Fonds foundation, and has had legal disputes with it in the past. The museum has been preparing “an elaborate web version of the diary” for five years, with plans to publish it once the copyright expires.”
    A spokesperson for the Anne Frank House told NYT they haven’t decided “when or how the results will be published,” but made clear they do not believe “Otto Frank nor any other person is a co-author.”
    Cory Doctorow est cité à la fin de cet article, et lui aussi clame à la CopyFraud.
    On pourra aussi lire ceci :
    http://www.annefrank.ch/news-en.html
    (quel jugement ? quelle cour ?, on ne sait pas)
    et
    http://www.annefrank.ch/tl_files/content/media/dokumente/AFF_Q%20and%20A%20Copyrights_final_FR.pdf
    pour voir comment va se défendre la fondation.
    Et retenir un point important.
    Pour proroger à l’infini un texte, il suffit de prendre une paire de ciseaux, un peu de colle et de découper/coller à l’envie et ensuite de déclarer ledit texte “publié à titre posthume”.
    Avec ça, on remet le couvert pour 50 ans.
    Si c’est pas beau le progrès du “à titre posthume”… sur une oeuvre déjà pré-publiée en partie en 1947. (Oeuvre pour laquelle le fonds ne pourrait pas s’opposer, ni nous la jouer “à titre posthume”.)
    Bref, le mouvement n’est pas juste franco-français.
    B. Majour

  15. Merci pour le partage !
    Quel odieux comportement nous offre des ayant droit profitant sans honte de cette triste histoire.

  16. Een goed idee!! Bedankt voor het Boek!
    Eine gute Idee!! Danke für das Buch!
    Dieu soit avec vous! Tu gagner! Vous avez raison!

  17. Anne Frank wrote her diary with a fountain pen. Who duplicated it using a typewriter? And why according to a consequent system in omitting letters fi, fl in words as fiets (bike), film (movie) etc. Who knows that?

  18. Bonne initiative 🙂
    Nous sommes en train de traduire la version hollandaise sur notre site, bon ça prend du temps , mais on a bon espoir d’avoir tout traduit d’ici 6 mois. Pour le moment il y a jusqu au début de juillet 1942 de traduit, juste après leur arrivée dans l annexe. Ça nous prend 2h / 4h par lettre et on fait ça benevolement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut