N’importe quoi.

Après la médecine automatique sans médecins (Google, Microsoft), voici venue la justice robotisée (France-Télécom, merci Orange). Et demain … l’enseignement sponsorisé (Nathan, Lagardère …) ?? Remarquez que l’on avait déjà frôlé de près la démocratie robotique. Cette industrialisation systématique, cette main-mise de quelques opérateurs privés sur l’ensemble des poumons de notre démocratie et de notre citoyenneté va finir par virer au cauchemar.  D’autant qu’elle est avalisée par ceux-là même (nos gouvernants) qui sont censés la défendre.
Il serait peut-être temps de se réveiller …

<Update> J’ajoute – est-ce bien nécessaire – la récente tribune d’Edwy Plenel (qui est comme tout le monde le sait un dangereux gauchiste médiatiquement incompétent et totalement étranger aux logiques du pouvoir) pour le lancement de l’initiativ Mediapart :

  • "il (le site Mediapart) cherche à inventer une réponse aux trois crises –
    démocratique, économique, morale – qui minent l’information en France,
    sa qualité et son utilité, son honnêteté et sa liberté. Notre
    présidentialisme exacerbé, (…) impose son agenda à
    l’information, son omniprésence aux médias et son oligarchie financière
    aux entreprises de presse. Dans cette culture politique-là, un(e)
    journaliste est forcément un adversaire qu’il faut séduire ou réduire,
    vaincre dans tous les cas."

</Update>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut