Blogosphère scientifique

Quelques ressources et quelques commentaires en vrac …

  • Intute publie une série de 4 billets consacrés à la blogosphère scientifique (1, 2, 3, 4). Une petite mine qui pointe vers plein de ressources dont j’extrais ci-dessous quelques pépites.
  • Dans le billet sur l’état de la blogosphère scientifique au Royaume-Uni, il rappelle l’existence de l’excellent CrookedTimber, à ma connaissance le seul blog qui rassemble des chercheurs de différents pays et de différentes spécialités autour de thématiques en sciences humaines et sociales. Côté blogosphère institutionnelle, Intute signale l’existence de l’initiative du JISC qui met à disposition des blogs (sous wordpress) et des Wikis (sous mediawiki), ainsi que l’impressionnante communauté de l’université de Warwick, cf ci-dessous
  • Je m’attarde donc sur le portail blog de l’université de Warwick, à mon avis un modèle du genre. Quantitativement tout d’abord : 5616 blogs hébergés. Qualitativement ensuite : il est possible d’accéder à la liste des blogs par département, laquelle liste permet elle-même d’accéder aux blogs d’étudiants, d’enseignants, et de chercheurs. On peut aussi naturellement accéder aux blogs via un annuaire et via un système de tags. Un must vous dis-je. A côté de ce truc, seule l’initiative de Paris 5 (ex Renée D. Blogs) me semble tenir la route (même si je trouve l’interface un peu plus confuse).
  • J. Bradford DeLong est professeur d’économie à Berkeley. Il publie dans le Chronicle of Higher Ed un article intitulé : "Can blogging derail your career ?" Malgré son titre, l’article est en fait un plaidoyer pour les blogs et se termine ainsi : "A great university has faculty members who do a great many things —
    teaching undergraduates, teaching graduate students, the many things
    that are "research," public education, public service, and the
    turbocharging of the public sphere of information and debate that is a
    principal reason that governments finance and donors give to
    universities. Web logs may well be becoming an important part of that
    last university mission.
    " A l’heure de l’autonomie financière des universités, il serait peut-être temps de sauter sur l’occasion en augmentant le salaire des universitaires bloggueurs 😉
  • Le Times Higher Education publie de son côté un article dans lequel tout un tas de bloggueurs expriment en une ligne ou deux ce que le blog a apporté à leur activité scientifique.
  • Côté ressources francophones, on trouvera sur le site du TGE-Adonis ("Très Grand Equipement Adonis" … avec un nom comme ça allez défendre l’humilité de la recherche …) un bref et descriptif retour sur trois initiatives de portails de blogs scientifiques déjà chroniqués ici : ScienceBlogs, ResearchBlogging et Scientificblogging.
  • Et puis heureusement il y a ce texte lumineux d’André Gunthert, dont je vous livre un extrait de la conclusion, our le cas où il vous aurait échappé : "Une science aimable. (…) la pratique du blog contribue à
    modifier la sociologie des sciences, les équilibres établis et les
    hiérarchies patinées par les ans. L’avenir nous dira si c’est en
    profondeur. A titre personnel, je sais ce que cet outil m’a apporté de
    féconde liberté. Elle (cette pratique) ne m’a rien coûté, qu’un peu de temps, qui est du temps sauvé de l’oubli. La science qu’on m’a donné à connaître lorsque je faisais mes
    humanités était arrogante, dominatrice et sûre d’elle. Celle que j’ai
    aimé plus tard (…) n’avait rien à
    voir avec cette morgue d’un autre âge. C’est celle-là que montre le
    blog: plus proche de la réalité de mon travail, de mes doutes et de mes
    erreurs, de mes bonheurs de chercheur devant la trouvaille ou le
    plaisir de comprendre. A ceux-là, le blog a ajouté la joie du partage,
    qui comble mon appétit de pédagogue. Pas de regrets? Oh si! Un seul:
    celui de ne pas avoir disposé de cet outil depuis vingt ans.
    "

(Initialement via Pintini // Temps de rédaction de ce billet : 1h30)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut