A Florence Parly, ministre du naufrage moral et humanitaire.

On apprend par le biais d'une dépêche AFP que la France va, par l'intermédiaire de sa ministre des armées, Madame Florence Parly, fournir six embarcations rapides, des "Zodiacs Sillinger", à la garde-côtes lybienne. J'ai beau chercher, et depuis longtemps, mais j'avoue ne pas être capable de ressentir autre chose que de la colère, de la rage et une forme de détestation et de haine singulière pour ce gouvernement qui est un condensé rabougri, cynique et méprisable d'une inhumanité aux petits pieds paradant avec la vanité des pleutres. Une forme de stupéfaction navrée devant le martèlement quotidien de l'ignominie de leurs ambitions qui ont la noblesse d'un étron écrasé. 

La dernière fois que la France avait vendu quelque chose à la Lybie, c'était au temps de la dictature du colonel Khadafi et il s'agissait d'un système électronique de surveillance et d'écoute de la population (fabriqué par la société Amesys), système qui avait permis au régime d'emprisonner et de torturer des opposants. Au moins cela avait-il un peu de panache et de grandeur. Le génie français y était tout entier. 

Mais là il semble que la France étriquée de la Macronie ait perdu toutes ces nobles ambitions. Et quoi en vérité ? La cinquième puissance mondiale ne serait capable que de cela ? Envoyer des Zodiacs ? Au nombre de six ? "Fournis" c'est à dire peut-être même pas "vendus" ? Offerts quoi, cadeau.   

Dans l'argumentaire commercial du Zodiac Sillinger et dans ses vidéos promotionnelles on apprend qu'un Zodiac Sillinger est "destiné à un usage intensif, pour les professionnels et militaires", qu'il peut "accueillir 25 personnes" et qu'il est "idéal pour le transport de troupes ou matériels lourds et encombrants." Chouette. 

Un Zodiac Sillinger, ça ressemble à cela. 

Sillinger-attaque

Une embarcation de migrants fuyant les persécutions, la misère et la guerre pour venir mourir en Méditerranée, cette mer où nous emmenons nos enfants se baigner et qui est en train de devenir le charnier du 21ème siècle, une embarcation de migrants c'est ça : 

4797125

Et quand on n'arrive pas à temps ou quand il n'y a plus personne en Méditerranée parce que les bateaux humanitaires ne trouvent plus d'armateur, une embarcation de migrants en Méditerranée c'est cela, Florence Parly : 

Aylan

Il s'appelait Aylan Kurdi. Son nom fut un fracas planétaire qui dura le temps d'une indignation de salon. Avant lui il y en avait eu déjà tant d'autres tout aussi insoutenables. Et que pourtant nous avons soutenu mais seulement du regard, seulement l'espace d'un instant.  

Enfant-inconnu

Florence Parly, 35 000 migrants sont morts en Méditerranée depuis 15 ans. Un charnier obscène à quelques mètres de nos jeux de plage. Une charnier dans lequel nos propres enfants pataugent. 

Florence Parly, la France a refusé de devenir l'armateur de l'Aquarius et d'autres embarcations humanitaires qui, par celles et ceux qui sont à bord et par ce qu'ils entreprennent, sont les Justes du 21ème siècle. 

Florence Parly, alors même que la situation de l'Aquarius et des personnes à bord relevait de l'urgence absolue, la France leur a refusé d'accoster, pour, toute honte bue, finalement accepter d'en accueillir dix-huit de la soixantaine à bord. "Une démission morale intolérable". 

Vous êtes ministre de la république. Ministre des armées. Après avoir fait carrière chez Air France et en être partie avec un parachute doré indécent, après être passée par la SNCF avec un salaire dont le montant fut dénoncé tant il était également indécent, vous arrivez au Ministère des armées et vous vous abîmez en mer dans la fourniture de ces 6 misérables Zodiacs Sillinger.  L'avion, le train, et maintenant la marine. L'indécence est votre garde-robe. 

Je me contrefous, Florence Parly, de toutes les justifications et éléments de langage que vous pourrez produire devant la prochaine caméra ou la prochaine question de journaliste qui vous plongera la tête dans la bassine de merde que constitue cette décision de fournir 6 zodiacs aux garde-côtes Lybiens, décision que vous avez actée et signée. Tout comme je me contrefous de savoir comment vous pouvez encore soutenir votre propre regard dans la glace et celui de vos enfants si jamais vous en avez. Chacun sa salissure, chacun ses ignominies, chacun ses hontes tues. 

Mais en l'occurence vous êtes Ministre. Et il n'y a que l'incurie humanitaire de la France qui m'intéresse en tant que citoyen. Il n'y a que le charnier en Méditerranée qui est une tache indélébile qui s'étend chaque jour et qui nous salit tous et toutes. Il n'y a que la réalité de ce que deviennent tous ces gens lorsqu'ils sont rattrapés par les garde-côtés Lybiens pour être reconduits dans des camps ou, de nouveau, ils vont subir viols, humiliations, tortures, et être réduits en esclavages. Tout cela est parfaitement documenté, décrit et régulièrement dénoncé. Les voilà, les certitudes qui devraient, qui pourraient vous habiter ou à tout le moins habiter votre fonction et votre charge. 

Dans l'affaire que j'évoquais au début de cet article, l'un des responsables d'Amesys justifiait la vente par la France d'un système d'écoute de la population à la Lybie du colonel Khadafi en expliquant qu'il n'avait fait que vendre "un stylo" et qu'il n'était pas responsable de ce que les gens "allaient écrire avec". 

Vous, Florence Parly, vous et le gouvernement qui vous entoure, vous et vous seuls serez responsable du sort de chaque exilé qui sera ramené et réduit en esclavage par les garde-côtés lybiens à bord de chacun des six zodiacs Sillinger que vous avez fournis au nom de l'état Français, c'est à dire en mon nom et au nom de chacun de citoyens de ce pays. 

La naufrage moral du "pays des droits de l'homme" continue. Avec Frédérique Vidal et l'immonde plan xénophobe "Bienvenue En France", avec Christophe Castaner allant faire en souriant l'éducation au LBD dans les classes télévisuelles, vous êtes, Florence Parly, les soutiers et les soutiens infatigables de ce naufrage. Et à observer la constance que vous y mettez, il est difficile d'imaginer que souhaitiez autre chose que le chaos et que vous construisiez autre chose que les conditions de son émergence.

<Mise à jour du soir> Voir aussi l'article du Monde qui dénonce – entre autres – les sévices reconnus dont sont coupables les garde-côtes lybiens. Extrait : 

"Il s’agit d’un pas supplémentaire dans la coopération européenne avec la Libye pour renforcer le contrôle de sa frontière au prix de conditions de détention abjectes pour les migrants », dénonce Michaël Neuman, directeur d’études chez MSF-Crash (Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires)."

Et l'article se conclut ainsi : 

"Dans un rapport diffusé en décembre 2018, la mission des Nations unies pour la Libye fait état de « tortures et autres mauvais traitements, travail forcé, viols et violences sexuelles commis en toute impunité » par les gardes de ces établissements liés au gouvernement de Tripoli. Le document de l’ONU demande aux Européens d’assortir leur coopération avec la Libye en matière migratoire de « garanties de respect du droit humanitaire », soit une critique voilée de la tournure prise par cette même coopération."

Je recopie également la déclaration de Médecins du monde sur leur compte Twitter

Un commentaire pour “A Florence Parly, ministre du naufrage moral et humanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut